Trop souvent, les jeunes entreprises innovantes font l’impasse sur le contrôle de gestion. Elles pensent que cette fonction n’est pas adaptée à leurs spécificités et pourrait nuire à leur développement basé sur l’innovation. Pourtant, nous allons voir que le contrôle de gestion est indispensable pour plusieurs raisons.

La gestion du cash

C’est souvent la priorité numéro 1 des PME innovantes. Nous en parlions dans un précédent article, les problèmes de cash sont la 2ème raison de défaillance des start-up. Le contrôle de gestion va permettre de prévenir les éventuelles fluctuations de cash grâce à un prévisionnel. Avoir de la visibilité sur vos dépenses vous permet de piloter plus sereinement votre entreprise. Vous pourrez même intégrer certains indicateurs directement liés au cash dans un dashboad. Par exemple, votre burn rate qui représente la durée que vous allez mettre pour dépenser votre cash disponible. Particulièrement utile pour les entreprises “early-stage”.

Rassurer lors d’une levée de fonds

C’est souvent juste après une levée de fonds que les PME innovantes doivent faire appel à un contrôleur de gestion ou intègrent des outils de contrôle de gestion. En effet, les investisseurs ont souvent une liste d’indicateurs clés qu’ils demandent aux dirigeants et qui doivent être très régulièrement actualisés. Ces metrics sont indispensables pour juger de la santé de votre entreprise et de la viabilité de votre business model.

Rassurez vos investisseurs en leur fournissant des metrics fiables et pertinents.

Avoir un système de contrôle de gestion vous aidera à obtenir ces indicateurs et vous permettra d’en assurer le suivi régulier. Après la levée de fonds, vous aurez toujours besoin de rassurer vos partenaires financiers sur la performance de votre entreprise et vous devrez démontrer l’atteinte de vos objectifs ou justifier tout écart entre la situation dans laquelle vous êtes et le prévisionnel annoncé.

Accompagner votre développement

Les PME innovantes ont cette particularité d’avoir une croissance très rapide qui peut poser problème si elle n’est pas maîtrisée. Vous devez non seulement gérer votre accroissement d’activité mais aussi gérer toute la partie organisationnelle qui se trouve modifiée en très peu de temps : augmentation de la masse salariale, changement de locaux, structuration des processus internes, etc.

Le contrôle de gestion va vous permettre d’une part de vous assurer que l’accroissement de votre activité reste bénéfique pour vous. Pour cela, un contrôle des coûts et de la rentabilité est incontrournable. Le contrôle de gestion pourra aider à la fixation des prix de ventes en vous basant sur les prix de revient et la marge. Grâce aux données obtenues, vous pourrez mettre en place différents dashboards pour chaque manager, leur permettant de piloter efficacement leur activité.

Du côté organisationnel, le contrôle de gestion va vous permettre de mieux formaliser le fonctionnement de votre entreprise. Vous pourrez identifier les différents processus de la chaîne de valeur de vos produits et les optimiser.

Le contrôle de gestion est donc indispensable aux PME innovantes. Toutefois, il doit pouvoir s’adapter dans le temps aux spécificités de ces entreprises : être agile, faire face à des cycles de décision souvent très courts, privilégier un fonctionnement en mode projet. Recruter un contrôleur de gestion avec la connaissance de l’univers des start-up peut parfois être compliqué et onéreux lors des premières étapes du projet. Faire appel à des outils de pilotage en ligne comme Perfactor est une très bonne alternative qui vous simplifiera la mise en place du contrôle de gestion dans votre entreprise.

M